L’île Maurice

Oups… désolé, on remet cet article en ligne qui avait disparu ^^ …

Petite pause familiale à L’île Maurice : 10 ans que nous n’étions pas venus !

L’occasion de présenter les filles à la famille et de leur faire découvrir une partie de leurs origines.

La famille est très grande (leur papi avait 12 frères et sœurs), et très accueillante. Il reste sur Maurice encore beaucoup d’oncles, tantes et cousins qui veulent tous nous inviter à manger ou nous emmener quelque part nous promener.

Yaël nous a quand même demandé si on était en Chine ��

Comme beaucoup de chinois ici, ils ont tous bien réussi en affaires, et on est très très bien reçus. Faut dire que c’est très plaisant et les filles sont bien « gâtées » comme on dit ici.

Logés à Port Louis chez la tante Colette, on a commencé par un petit tour dans la ville pour se mettre dans l’ambiance, sentir les odeurs indiennes, faire un tour au magasin de la tata (« au poste » 6j/7, toujours aussi pimpante à presque 78 ans) et manger au bazar :

On a été invités à plein de restos :

On a commencé par voir avec Charles et Siew Wai, tout au sud de l’île, Blue Bay et le Morne (gros spot de kitesurf)…

sous-le-vent-du-morne

mahebourg

Mais Maurice, c’est aussi les grands hôtels 5*. Natacha nous a emmenés dans celui de sa tante pour l’après midi. On a goûté au luxe et les filles nous ont demandé pourquoi on ne restait pas 15 jours ici, c’est vrai ça, pourquoi ????

On a aussi visité « l’Aventure du sucre », un bel endroit qui retrace toute l’histoire de l’île et du sucre, c’était bien intéressant pour tout le monde !

On a quand même réussi à aller sur une plage par nous même, en bus ! Un truc de dingue, sans chauffeur particulier, on est des oufs ???? (Maëlys toujours scotchée à la fenêtre) !!!

Bon, et puis, Maurice, c’est bien sûr les belles plages (mais quasi plus de sauvages) alors on a ensuite fait quelques jours au bord même de la plage au nord, et surtout dans la splendide maison des cousins Albert et Mireille, tout droit sortie d’un magazine.

Autant dire qu’on en a bien profité :

panorama-maison

 

 

depuis-la-plage

Et on a même marché sur l’eau !

Petite « anecdote » quand même : en allant aux toilettes à 5h du matin, je (Téva) vois une silhouette dans l’embrasure de la porte fenêtre. Je pense d’abord que c’est Rachel qui s’est levée, mais… un doute m’habite (en un seul mot) ��, il fait très sombre dans la chambre, mais je touche le lit et je tombe sur la jambe de Rachel. Ha?… Ben mais heu, c’est qui alors à la porte fenêtre?  Heu? je vais crier hein, comme ça puisque je ne connais pas cette personne qui désire à priori s’inviter dans notre chambre…, le type sort, sur le balcon, passe sur le toit, j’arrive sur le balcon, trouve un projectile (une chaise) que je tente de balancer sur ledit individu… Mais c’est un vrai chat et il se carapate tranquille sans se casser la gueule tandis que ma chaise passe à bien 2 m de lui ��

Vu qu’on avait oublié de fermer à clé la porte fenêtre et laissé tout en vrac (ordi, liseuse, pochette… il aurait pu se faire plaisir…) Donc, je dis, vive le thé qui donne envie de faire pipi. ��Bref, plus de peur que de mal, et on en rigole maintenant! Et depuis Mireille a empilé une dizaine de chaises pour avoir des projectiles en rab (meuh non, j’déconne ^^).

Enfin, il y a aussi de chouettes paysages dans les terres, dont la fameuse terre des 7 couleurs. Une vraie expédition car on a voulu y aller en bus: 2 bus, puis plus rien vu que la plupart des gens viennent soit en taxi soit avec une voiture de loc. On a fait du stop puis trouvé un taxi puis refait du stop au retour. Finalement, on ne s’en est pas mal sortis, on n’a quasi jamais attendu (les enfants ça aide, on parait vachement plus sympas ou alors on fait pitié ��).

vu-sur-le-morne

 

Bref, vous aurez compris qu’on a mené la grande vie et qu’on a été bien chouchoutés. Ça a aussi été un vrai plaisir de revoir toute cette grande famille!

Trop difficile de dire ce qu’on a préféré….

Ce qu’on a moins aimé:

Les troubles digestifs de Téva les 1ers jours alors qu’on était invités dans de bons restos…

La saison :

Idéale car peu de monde, chaud mais pas trop (environ 25°)

Ce que ça nous a coûté :

Vraiment pas grand chose car beaucoup invités par la famille… que l’on remercie encore vraiment pour son accueil !!